URBEX : CHÂTEAU SINGER

Urban exploration 

salle des machines -

Arrivée 

Nous voilà à destination dans un petit village perdu dans la campagne française. Nous laissons notre véhicule un peu à l’écart pour ne pas éveiller l’attention des riverains, et faisons le reste du chemin à pied.

On se faufile discrètement par le bois qui entoure la propriété. Après avoir parcouru une centaine de mètres, on aperçoit, niché dans la végétation, ce que nous sommes venu chercher.

Histoire 

Ce superbe château date du XVe siècle. Il n’en demeure que deux de ses tours, le reste de la construction est quant à elle plus récente. Elle a été bâtie en 1868, dans un style renaissance. Le domaine appartenait à un vicomte (dont je ne citerais pas le nom ici bien entendu).

Exploration 

Dans la cour trône une vieille carriole d’époque en bois. Plusieurs autres sont entreposées dans un des hangars adjacents, s’y trouve également tout le matériel d’attelage et d’harnachement pour chevaux : Selles, harnais, rênes… Nous avions vraisemblablement affaire ici à des amateurs de sports équestres.

Après avoir fait le tour du bâtiment principal, tous les accès semblent être verrouillés. Nous étions sur le point de renoncer quand nous rencontrons un autre groupe d’explorateurs. Ils nous observaient discrètement depuis notre arrivée, cachés, à l’abris des murs du château. Ils nous expliquent qu’ils s’étaient enfermés à l’intérieur pour être plus tranquilles.

N’ayant plus d’obstacle pour nous barrer la route, nous pouvons donc entamer notre exploration. Passée une entrée plutôt exiguë, nous commençons par la cuisine, plats et ustensiles y sont encore présent . Des casseroles en fonte de toutes tailles font office de décoration murale.
les dépendances - carriole

Pièce située à l'étage d'une des dépendances

La cuisine - première pièce de la visite

Nous poursuivons au rez-de-chaussée, où de belles pièces nous attendent, richement meublées, elles aussi garnies de nombreux objets.

Les mises en scène photographiques réalisées par nos prédécesseurs nous donnent une impression étrange d’arriver sur une scène qui va prendre vie sous nos yeux. Dans l’imposante salle à manger, on imagine très bien les habitants de la maisonnée, se retrouver autour de la table, dressée, pour le dîner du soir.

salle à manger

salle à manger - détail

partitions de musique

Piano à queue

details eléments decorations

Escalier principal

Les étages supérieurs 

Nous accédons aux étages par un escalier monumental, on se balade d’une pièce à l’autre, de jolies surprises se cachent derrière chaque porte. J’y ai compté sept chambres, et à chacune son ambiance colorée.

Dans la chambre rouge, il y règne une atmosphère toute particulière, d’austérité... Sa tapisserie a été rongée par l'humidité, la moisissure a envahi les mûrs et des crucifix ornementent le lit. Un décor tout droit sorti d'un film d'horreur, à vous faire froid dans le dos !

Le petit trésor à cet étage est pour moi la bibliothèque, transformée en salle des machines ou atelier de confection clandestin, va savoir :). L’ancienne propriétaire y donnait sans doute des cours de couture au vu du nombre de machines rassemblées ici. 

Piano

Ancien billard

chambre rouge - crucifix

La chambre bleu

chambre

Nous terminons notre visite par la chapelle située au rez-de-chaussée. Elle est à l’image du reste de la demeure, faste, avec son confessionnal, ses vitraux et ses objets de culte. Près de l’autel, y est même entreposé sur un mannequin l’habit de cérémonie du prêtre.

chapelle - confessionnal

chapeaux - chapelle

vitraux chapelle

chapelle - autel

Impression 

Ce spot fait indéniablement parti des plus beaux qu’il m’ait été donné d’explorer depuis mes débuts dans la pratique de l’urbex. Il reste incroyablement bien préservé, malgré quelques objets manquants (en comparaison avec des posts ultérieurs sur les RS) et du désordre laissé par les investigations d’autres explorateurs. Je n’ai constaté aucunes casses ou dégradations qui ne soient pas liées au passage du temps.

Le château aurait semble-t-il été racheté, il y a peu. Dans le but d’être réhabilité ? Possiblement... Il est donc à prévoir que sont accès soit prochainement plus délicat.







Aucun commentaire