Urbex lovers : Le Sanatorium

Urbex Ile-de-France 

urbex ile-de-france sanatorium

En ce jour froid de janvier, nous nous sommes rendus dans le Parc naturel du Vexin à la découverte d’un ancien sanatorium abandonné, témoin silencieux du temps qui passe.

Le bâtiment était à l’origine un centre de cure spécialisé dans le traitement de la tuberculose.

Il a été construit par les architectes Édouard Crevel et Paul-Jean Decaux, entre 1931 et 1933, en raison d’une forte épidémie de tuberculose pulmonaire. Il fut aussi un camp de concentration entre 1940 et 1942.

Une fois les grilles franchies, nous arrivons dans un magnifique parc arboré. C’est au milieu de cette végétation luxuriante que se dresse le squelette du Pavillon des Tamaris.

Une fois à l’intérieur, la frénésie s’installe, appareil en main, ça mitraille sec !

Puis le calme revient. Bercé par le silence du lieu, on déambule à travers les pièces et couloirs sombres. Les plafonds s’effondrent par endroits, la mousse envahie les mûrs, nos pieds crissent sur les éclats de verre brisé.

D’étage en étage, on y retrouve la même configuration : un long couloir humide bordé de cabines donnant sur une terrasse à la vue dégagée.

Nous finissons notre exploration sur le toit, seuls au monde à cet instant, poumons ouverts, respirant cet air qui, aujourd’hui,  porte un doux parfum de liberté.


exploration urbaine sanatorium
































Suivez moi aussi sur les réseaux sociaux :

Instagram : https://www.instagram.com/a_l_i_t_c_h_u_m/
Twitter : https://twitter.com/wildstreet_
Facebook : https://www.facebook.com/wildstreetparis/




Aucun commentaire